1986_02_Lloyd_Cole_Olympia_Billet« Le tout-mignon Lloyd Cole (et ses Commotions), à l’Olympia, c’était selon moi l’occasion tant attendue de découvrir enfin sur scène le compositeur et le parolier le plus doué de sa génération – c'est-à-dire depuis Elvis Costello… En plus, l’Olympia est une bien belle salle, avec une belle acoustique, parfaite pour un artiste plus « posé » de que le rocker moyen.

Et de fait, nous avons eu droit ce soir à un concert sans folie certes, mais avec tout plein d’émotion, ce qui, après tout, était bien tout ce qu’on demandait pour cette fois… Un gros regret quand même, c’est que les joyaux de « Rattlesnakes », s’ils ont bien été distribués à travers la set list, m’ont semblé exécutés à toute allure et largement « déformés » : déjà trop joués, ou bien est-ce le syndrome Dylan qui fait que Cole a besoin de malaxer la matière de ses chansons ?... Curieusement, ce fut une chanson un peu mineure, Patience, qui aura été le moment le plus sublime de la soirée. De leur côté, les « pièces faciles » du tout nouvel album apparaîtront bien plus ciselées que sur le disque, assez moyen il faut l’avouer, et ce pour la joie – malheureusement envahissante – des adolescentes et lycéennes qui semblent aujourd’hui composer la majorité du public de Lloyd Cole…

1986 02 Lloyd Cole Olympia 01

Bref, Cole n’est pas encore, scéniquement du moins, le nouveau Costello, et il aura manqué un peu de fougue, voire de brutalité pour conférer plus de vie à ce qui n’est, pour l’instant, qu’un beau répertoire de chansons un peu trop sages. »

Les photos sont de Jean-Pierre V. Merci à lui !

 

La setlist du concert de Lloyd Cole & The Commotions :

Rich

Why I Love Country Music

Patience

Charlotte Street

Brand New Friend

Speedboat

Perfect Blue

Are You Ready to Be Heartbroken?

Cut Me Down

Grace

Rattlesnakes

Forest Fire

Encore:

Pretty Gone

Lost Weekend

Encore 2:

(Unknown) (Elvis Presley cover)

Four Flights Up