1986_10_Lone_Justice_Bataclan_Billet« Je n’étais pas très fan de Lone Justice après un premier album pourtant célébré par la presse internationale – et française en particulier, un album qui m’avait paru bien sage et sans saveur dans le genre pourtant intéressant dit « cow punk ». La donne a clairement changé avec le second disque du groupe, « Shelter », plus moderne, un peu moins original peut-être, mais plein de bonnes chansons accrocheuses.

1986_10_Lone_Justice_Bataclan_02Du coup, la bonne surprise de cet hiver de concerts est le retour de la tendre Maria McKee, en rockeuse cette fois (genre sueur et flammes), épaulée par un Lone Justice complètement renouvelé et bien teigneux. Un groupe solide, qui, malgré l’actualisation du son de l’album, reste dans la tradition américano-bouseuse des années 70 (… les guitares !) pour une chanteuse exceptionnelle, ayant bien dépassé les accents « country » traditionnels du premier album…

1986_10_Lone_Justice_Bataclan_01Logiquement, en ligne avec l’évolution de sa musique, la jolie (la belle ?) Maria n’a plus cette apparence de jeune femme un peu naïve aux allures d’image d’Epinal, et semble plus marcher aujourd’hui sur les traces de la Joplin : rock, blues et tripes à l’air… De You Are the Light à All Down the Line, ce soir, elle va tout simplement nous enthousiasmer ce soir !

Il n’est pas certain, vu la réception critique et publique de « Shelter », que Lone Justice ait beaucoup d’avenir, mais Maria McKee pourra toujours compter sur moi pour aller la voir sur scène ! ».

Merci à Patrick M. pour ses photos...