1986_11_The_Housemartins_Rex_Club_Billet« Précédés par un disque somptueux, ces quasi-inconnus (en France) que sont les Housemartins réussissent ce soir un « sold out » au Rex Club, salle de dimension modeste il est vrai, alors que sur le trottoir devant le Grand Rex, le marché noir fait rage… Il faut avouer que, pour les privilégiés à l’intérieur, le spectacle de ces « lads », de ces (presque encore) adolescents boutonneux, excités comme des puces (c’était leur premier1986_11_The_Housemartins_Rex_Club_01 séjour à Paris, et peut-être leur premier voyage hors du Royaume Uni) valait largement le prix d’un billet, même acheté au marché noir… Malgré leurs imprécations « gauchistes » à l’encontre des bourgeois de tout poil et de toutes nationalité, des imprécations forcément un peu naïves, les quatre de Hull ont ravi leur monde en alignant comme par miracle des chansons speedées dans la tradition pop so british, et surtout en réussissant d’impressionnantes vocalises lors des interminables – dans le bon sens du terme, cette fois – rappels. A capella, évoquant les chants gospel dans la 1986_11_The_Housemartins_Rex_Club_02plus pure tradition afro-américaine, échangeant leurs instruments entre eux pour un court hymne punky, les Housemartins nous ont prouvé que l’émerveillement existait encore. Ah, j’oubliais, en plus, en bons anglais qui se respectent, ces petits jeunes ont un furieux sens de l’humour… ! »

Merci à Jean-Pierre V. pour ses photos...