1987_11_Wire_Rex_Club_01« Wire… Voici des gens rigoureux et puristes, qui, à trop bien l’être, en deviennent sinistres et finissent par gâcher l’effet causé par leur très bonne musique…

Pas de concession : ni au passé, puisque la « précédente incarnation » de Wire (alors fer de lance de la Cold Wave, de l'Afterpunk, c'était il y a une dizaine d'années, quand même...) n’est même pas évoquée ce soir, ni au public (pas 1987_11_Wire_Rex_Club_03un mot, pas un regard, encore moins un sourire), ni bien sûr à la mode ! Wire joue désormais du sous-New Order, et, parce qu’ils prennent grand soin de supprimer toute émotion, mais aussi tout sentiment d’urgence, bref d’empêcher à tout prix le plaisir du spectateur, le tout n’est plus alors qu’un fascinant exercice de style, qui tombe rapidement dans l’ennui. Froid !! »

Merci à Philippe M. pour ses photos !