1989_04_The_Triffids_Shaw_Theater_Billet« Amère déception ! Attendu (par moi, au moins...) comme le messie, avec la réputation grandissante des Triffids, futurs géants du rock alternatif, ce concert, gentiment organisé dans un théâtre confortable, ne laissa rien transparaître du génie, pourtant si éclatant sur les albums, du groupe australien.

1989_04_The_Triffids_Shaw_Theater_01A qui la faute ? Pas au public, c’est sûr : silencieux et fervent, même si un peu trop poliment intellectuel (… car qui, en Angleterre, peut bien s’intéresser à un groupe australien subtil ?). Non. c’est bien David McComb qu’il faut blâmer : ce nouveau Tom Waits, ce futur Costello, à la différence de ses maîtres et modèles, ne daigna jamais sortir de sa réserve nonchalante, vaguement arrogante… A des fans qui réclamaient à grands cris un morceau, on l’entendit répondre avec un cynisme déplaisant : « Eh bien, si vous n’avez que ça dans la vie, je vous plains… Moi, j’ai d’autres choses ! »). Une attitude scénique inconciliable avec la saisissante beauté des chansons, qui, du coup, ont manqué presque systématiquement leur effet. De même, l’éclectisme incroyable de la musique des Triffids, de l’électronique à l’acoustique Country & Western, du rock froid et destructeur au piano cabaret intimiste, ne donnait sur scène qu’une impression d’amateurisme bon enfant, mais gênant au bout d’une heure : témoin la succession au micro de tous les membres du groupe, accompagnée de commentaires sarcastiques de McComb !

Enfin, le concert fut court, interrompu alors que le public oscillait entre un vague ennui et un début d’excitation, et les rappels furent beaux mais encore une fois, sans générosité…

1989_04_The_Triffids_Shaw_Theater_03Enfin, il nous reste les disques, indispensables…»

 

La setlist du concert de The Triffids :

Intro / Lost In Space

Too Hot To Move… (The Black Swan – 1989)

Falling Over You (The Black Swan – 1989)

Trick Of The Light (Calenture – 1987)

Goodbye Little Boy (The Black Swan – 1989)

The Spinning Top Song (The Black Swan – 1989)

A Legend In My Time

You Don't Own Me

Bottle Of Love (The Black Swan – 1989)

Jerdacuttup Man (Calenture – 1987)

In The Pines (In The Pines – 1986)

One Mechanic Town (The Black Swan – 1989)1989_04_The_Triffids_Shaw_Theater_04

Satisfied Mind

New Year's Greetings (The Black Swan – 1989)

Lonely Stretch (Born Sandy Devotional – 1986)

Beginning To See The Light (The Velvet Underground cover)

Fairytale Love (The Black Swan – 1989)

Billy

Soul On Fire

Go Home Eddie

Unmade Love (Calenture – 1987)