1989_09_The_B52s_Town_And_Country_Club_Billet« L’espace d’un single – le fabuleux Rock Lobster – et d’un concert – la mémorable première partie des Talking Heads au Palace – voilà plus de 10 ans, les B-52’s ont été le groupe le plus excitant de la planète. C’était 1979... Depuis, d’albums ratés en décès tragique, on avait perdu
1989_09_The_B52s_Town_And_Country_Club_05 tout espoir de retrouver cette flamme, cette quasi névrose de la « party » à tout prix... Et dix ans plus tard, les revoici, un peu empâtés bien sûr, mais investissant la scène du Town & Country Club avec ce même enthousiasme, mêlant hystérie et humour mieux que quiconque à ce jour.

1989_09_The_B52s_Town_And_Country_Club_02Inévitablement, les sommets de ce concert profondément réjouissant furent les extraits des deux premiers albums... même si Mesopotamia, ou certains titres du dernier album ne se défendaient pas mal du tout au sein d’une set list généreuse...

Hystérie générale dans la salle, parcourue de frissons de bonheur communicatif, en particulier sur le dévastateur Strobe Light, l’un de mes morceaux fétiches, et bien entendu pendant les rappels, sur Planet Claire et Rock Lobster enchaînés pour notre plus grand plaisir... Car, avec les B-52’s, c’est bien de ça qu’il s’agit : DU PUR PLAISIR ! (Fun, comme ils disent...). »