03 juillet 2013

Etienne Daho - Lundi 14 Décembre 1992 - Olympia (Paris)

« Quel terrible spectacle que ce Daho, showman peu doué, à la présence scénique minimale, écartelé entre rock fier et raide (avec Edith Fambuena, sa dulcinée, à la guitare pour faire un peu de « noise ») et funk élastique et « princier » (le reste du groupe et les choristes, qui louchent vers la « black music »). Au final, ce concert nous réservera à nous, fans du Daho pop élégant, une bonne heure de quasi-ennui, les plus belles chansons des derniers albums (et en particulier de l’irremplaçable... [Lire la suite]
Posté par Excessif à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :