1991_10_Ride_La_Cigale_Billet« Il y a des soirs effrayants où le Rock est tout simplement… ennuyeux. Comme si tout avait été dit, et que ces jeunes groupes anglais n’étaient là que pour recycler et célébrer sans passion une musique exsangue. Ocean Colour Scene n’est même pas mauvais, juste épuisant de transparence. Quant à World of Twist, ils ont l’avantage d’être drôles (deux chansons…), peut-être parce que vraiment mauvais…1991_10_Ride_La_Cigale_01

Après ça. plus le goût d’aimer encore Ride, qui n’a pas vraiment évolué depuis des débuts prometteurs en 1989 /1990. Pas de nouvel album depuis « Nowhere » non plus, mais a priori quelques nouvelles chansons seront jouées ce soir... Les cheveux de Mark ont encore poussé, et son assurance scénique a suivi. Les chansons sont toujours un peu insaisissables, et on attend les fameuses explosions de guitare qui sont l’essence de la musique de Ride. Malheureusement, la taille de la Cigale (trop grande pour Ride ?) et le niveau sonore plus raisonnable que de coutume nous priveront ce soir de notre habituelle excitation. Dodeliner de la tête en attendant mieux… pas vraiment le pinacle en termes de concert ! »

1991_10_Ride_La_Cigale_02La setlist du concert de Ride :

Leave Them All Behind (new song)

Like A Daydream (Play EP – 1990)

Unfamiliar

Dreams Burn Down (Nowhere – 1990)

Vapour Trail (Nowhere – 1990)

Perfect Time (Play EP – 1990)

Chrome Waves (new song)

Time Of Her Time (new song)

Taste (Fall EP)

Chelsea Girl (Ride EP – 1990)

Nowhere (Fall EP)

Seagull (Nowhere – 1990)

Drive Blind (Ride EP – 1990)