2009 06 Maxïmo Park Ticket

« J'avais donc eu le nez fin en me désistant de la soirée Morrissey (je ne sais pas, depuis le début, cette histoire me semblait mal partie, un pressentiment, quoi !) en faveur de nos chers Maxïmo Park, de passage  dans un Trabendo même pas complet : la nouvelle de l'annulation du concert du Moz ne m'a fait ni chaud ni froid, et je me suis pointé en souriant sous un soleil radieux au Trabendo pour retrouver toutes les copines qui étaient venues se pâmer devant le charismatique ("et gentil, et sympathique, et tellement classe..." me souffle Delphine, montée d'Arcachon) Paul Smith.

2009 06 I Heart Hiroshima 010

Autre bonne raison d'être là ce soir, la présence en première partie de mes nouveaux chouchous - depuis leur brillante première partie des Rakes voici quelques semaines : les Australiens  de I Heart Hiroshima ! Et ça n'a pas manqué, Susie et les garçons ont été à nouveau impeccables, nous proposant avec humour et détermination - surtout Susie, un vrai garçon manqué - 45 minutes de leur musique vraiment enthousiasmante, qui est, rappelons-le pour les distraits qui n'auraient pas lu nos compte-rendus précédents, à équidistance entre les Bats (les arpèges néo-zélandais et la pop saccadée) et Blood Red Shoes (minimalisme et puissance, guitare(s) et batterie et c'est tout, le tout raide et un peu martial), avec des vocaux qui évoquent les Wombats. Bonne nouvelle aussi, le set de ce soir a été différent de celui de la dernière fois (et pas seulement parce que je connais désormais les chansons après avoir écouté l'album en boucle...), en incluant de nouveaux morceaux, et en excluant - malheureusement - la reprise des Chills. Susie est toujours époustouflante, personne ne peut la quitter du regard, elle fait le show à elle toute seule, dans une sorte de tourbillon furieux derrière sa batterie. On retiendra un final parfait, avec une version enthousiasmante de Punks et un Stop That particulièrement festif. Bravo, ce set a confirmé tout le bien que l'on pouvait penser de nos Australiens !

2009 06 Maxïmo Park 037

Avec Maxïmo Park, on est en terrain connu, je dirais même sans risques : Paul Smith est un frontman exceptionnel, et le troisième album, "Quicken The Heart", s'il ne contient pas vraiment de hits (j'aime quand même beaucoup Wraithlike, qui sera joué en seconde position ce soir...), est uniformément rempli de chansons excellentes, dans l'habituel registre chaud et émotionnel qui est le propre du groupe. Et de fait, ce concert va être sans défauts : un son énorme, d'un niveau particulièrement élevé (mais supportable) et toujours clair, des éclairages généreux, et un groupe donnant son maximum, au taquet dans cette salle minuscule - comme s'il jouait dans un hall gigantesque à Newcastle. M’étant placé au premier rang sur la gauche pour bénéficier de la tranquillité offerte par l’estrade rehaussée à cet endroit-là (l’une des particularités curieuses du Trabendo), je pensais à l’origine avoir en face de moi Duncan, le guitariste, comme l’année dernière… Mais non, Maxïmo Park a inversé son organisation spatiale, et ce sont maintenant les claviers qui sont là : pas de problème néanmoins, le son étant excellemment mixé, avec une parfaite lisibilité de tous les instruments, même au premier rang (ce qui n’est pas si courant que ça…), et Lukas, derrière ses claviers, étant déchaîné, comme toujours !

Bien sûr, c’est quand même Paul Smith qui fait le show, infatigable, chantant toujours parfaitement malgré sa gymnastique incessante, mais on verra même cette fois le flegmatique Archis avec sa basse quitter sa réserve (dans tous les sens du terme, hi hi) pour venir s'exciter avec ses camarades devant. La set list de ce soir est passionnante et  assez originale : de larges extraits du dernier album - on notera en particulier une belle version, très intense et émouvante, de Questing, Not Coasting en rappel, et aussi de The Kids are Sick Again -, des titres inhabituels tirés de "A Certain Trigger" - comme un réjouissant Kiss You Better en ouverture de rappel (et pas de Limassol ou de Coast Is Always Changing, pour changer cette fois...), et surtout les bombes du second qlbum, quasiment toutes imparables : Parisian Skies extatique (rajouté à la set list au dernier moment, du fait de... Paris, pas répété semble-t-il mais imparable) ; Our Velocity qui a déchaîné le Trabendo, musiciens et spectateurs ensemble (pour moi, le plus beau titre de la soirée...) ; Girls Who Play Guitars, qui prend de plus en plus une allure d'hymne pour Maxïmo Park. A la fin, au bout de 1 h 15, ils nous ont dit "à l'année prochaine" (façon de parler, bien entendu) avec le pur plaisir de Apply Some Pressure, titre-sparadrap dont on ne se débarrassera pas ensuite, tout au long du reste de la soirée.

Si je devais faire un bilan objectif, ce qui est difficile après ce genre de très bon set, j'avouerai que Maxïmo Park pèche quand même par une tendance à l'uniformité, tant au niveau des chansons, toutes un peu similaires, que du registre émotionnel (l'aiguille du cœur est toujours dans le rouge...), mais qu'il rattrape largement cette tare par une générosité et une intensité qui n'ont finalement pas grand chose de commun avec ce que les  groupes anglais offrent en général. De toute manière, on leur sera fidèle, c'est certain, tant qu'ils nous manifesteront leur amour avec autant de sincérité et d'enthousiasme !

Ah, j'oubliais le plus important (... non, je plaisante !) : Paul Smith a changé de style de chapeau, adieu au melon, bonjour au feutre, qui lui va très bien aussi : d'ailleurs l'air amoureux de nombres de jeunes fans au premier rang confirmait la sûreté de son goût en matière de couvre-chefs ! »

 

2009 06 Maxïmo Park 033

Les musiciens de I Heart Hiroshima sur scène :

Susie Patten - Drums/ Vocals

Matthew Somers - Guitar/Vocals

Cameron Hawes - Guitar/Vocals

 

La setlist du concert de I Heart Hiroshima :

Lungs (Tuff Teef - 2009)

Captain To Captain (Tuff Teef - 2009)

I Feel it (CD Single 3 Letter Word For Candy - 2008)

Throw That Metal (Tuff Teef - 2009)

River

Teef (Tuff Teef - 2009)

Red Hands

Listen

Got Bones? (Tuff Teef - 2009)

Crime (Tuff Teef - 2009)

London In Love (Punks CD Single - 2008)

Punks (Tuff Teef - 2009)

Stop That (Tuff Teef - 2009)

 

 

2009 06 Maxïmo Park 055

Les musiciens de Maxïmo Park sur scène :

Paul Smith – voice

Duncan Lloyd - guitar

Archis Tiku - bass

Lukas Wooller - keyboards

Tom English - drums

 

La setlist du concert de Maxïmo Park :

Graffiti (A Certain Trigger - 2005)

Wraithlike (Quicken The Heart - 2009)

The Penultimate Clinch (Quicken The Heart - 2009)

Now I'm All Over The Shop (A Certain Trigger - 2005)

Your Urge (Our Earthly Pleasures 2007)

Roller Disco Dreams (Quicken The Heart - 2009)

I Want You To Stay (A Certain Trigger - 2005)

In Another World (You Would’ve Found Yourself By Now) (Quicken The Heart - 2009)

Books From Boxes (Our Earthly Pleasures - 2007)

Let's Get Clinical (Quicken The Heart - 2009)

Going Missing (A Certain Trigger - 2005)

Tanned (Quicken The Heart - 2009)

Our Velocity (Our Earthly Pleasures - 2007)

Signal And Sigh (A Certain Trigger - 2005)

Parisian Skies (Our Earthly Pleasures - 2007)

The Kids Are Sick Again (Quicken The Heart - 2009)

Girls Who Play Guitars (Our Earthly Pleasures - 2007)

Encore

Kiss you Better (A Certain Trigger - 2005)

Questing, Not Coasting (Quicken The Heart - 2009)

Apply Some Pressure (A Certain Trigger - 2005)