1990_03_House_of_Love_Guildhall_Southampton_Billet« En 1990, The House of Love est la meilleure expression du désespoir adolescent, à la fois romantique et rageur, et Guy Chadwick, malgré (ou à cause de) son physique peu avantageux, fait pleurer d’amour les minettes de 15 ans. A Southampton, c’est tout bonnement l’hystérie, ce qi ne manque pas de me surprendre, moi que le très beau et apaisant dernier album de The House OF Love pousse plutôt à la rêverie. Il faut avouer que ce soir, sur scène, on la joue plutôt speed et destroy, comme cette intro en montagnes russes sur un Hannah complètement transfiguré.1990_03_House_of_Love_Guildhall_Southampton_06

S’il y a un regret à avoir après ce trop court concert de 50 minutes, c’est que visiblement les musiciens sont exténués après cet hiver marathon (je ne sais combien de centaines de concerts en Grande-Bretagne) et le départ de leur guitar hero, Terry Bickers, et qu’ils sont plutôt contents d’expédier cette soirée… Ceci dit, Shine On est un killer absolu, parfait mélange de lyrisme pré-pubère et d’énergie adulte, un hymne à notre jeunesse, à leur jeunesse… tandis que Beatles & Stones est un superbe flashback sur les sources de notre flamme. Beau… »

1990_03_House_of_Love_Guildhall_Southampton_05

Les musiciens de The House of Love :

Guy Chadwick - vocals, guitars

Simon Walker - lead guitar

Chris Groothuizen - bass guitar

Pete Evans - drums

La setlist du concert de The House of Love :

Hannah

I Don't Know Why I Love You

In a Room

The Beatles and the Stones

Nothing to Me

Shine On

Road

Shake and Crawl

Salome

Destroy the Heart

Christine

Love in a Car

Hope

Real Animal