1992_10_The_Cure_Z_nith_Billet« La voix miaule, éperdue : ”You don’t fell anymore / You don’t care anymore / It’s all gone”. Les deux guitares sursaturées arrachent de grands pans de désespoir dans la lumière rouge. Cela s’appelle Cut, c’est The Cure, THE CURE, dix ans après « Pornography », au sommet de son Art, donnant une leçon d’intensité à tous les jeunes « noisy »...1992_10_The_Cure_Z_nith_03

... Hélas, ça ne dure que quelques minutes, époustouflantes certes, mais insuffisantes pour faire oublier près de deux heures très inégales... De beaux moments sombres extraits de « Disintegration » et « Wish » alternent avec de lourdes caricatures des joyaux pop de naguère...

Ce soir, le groupe ne tournait pas rond, peut-être à cause de l’absence de Simon Gallup, malade, et Robert Smith ne semblait plus s’y retrouver lui-même dans ce florilège confus d’une carrière déjà (trop ?) longue.

Cette sensation culminera de manière particulièrement pénible lors de la dernière partie du concert, parcours chaotique et contraint de quelques grands moments du passé : on oubliera vite par exemple un Faith vidé de toute substance, un comble ! Ceci dit, on peut aisément retourner cette demi-déception puisque, décidément, ce sont les nouveaux morceaux qui auront été les plus passionnés, et donc les plus passionnants.

Soit un exemple pour bien des dinosaures de la même génération que The Cure ! »

1992_10_The_Cure_Z_nith_06La setlist du concert de The Cure :

Open (Wish – 1992)

High (Wish – 1992)

Pictures of You (Disintegration – 1989)

Lullaby (Disintegration – 1989)

Just Like Heaven (Kiss Me Kiss Me Kiss me – 1987)

Fascination Street (Disintegration – 1989)

A Night Like This (The Head on The Door – 1985)

Trust (Wish – 1992)

Charlotte Sometimes (Standing On a Beach – 1986)

The Walk (Japanese Whispers - 1983)

Let's Go to Bed (Japanese Whispers - 1983)

Friday I'm in Love (Wish – 1992)

It's Not You (Three Imaginary Boys – 1979)

In Between Days (The Head on The Door – 1985)

From the Edge of the Deep Green Sea (Wish – 1992)1992_10_The_Cure_Z_nith_07

Never Enough (Single – 1990)

Cut (Wish – 1992)

End (Wish – 1992)

Encore:

Lovesong (Disintegration – 1989)

Close to Me (The Head on The Door – 1985)

Encore 2:

The Figurehead (Pornography – 1982)

In Your House (Seventeen Seconds – 1980)

Boys Don't Cry (Boys Don’t Cry – 1980)

Encore 3:

Dressing Up (The Top – 1984)

A Strange Day (Pornography – 1982)

Faith (Faith - 1981)