1994 03 Pavement Elysée Montmartre Billet

« Pavement... Ah, Pavement, je ne sais pas trop quoi en penser, de ce groupe ! A priori, je devrais adorer cette musique indie US, intelligente, sensible, quelque part entre Lou Reed et R.E.M... Et pourtant, je n’arrive pas à dire plus que « j’aime bien... », ce qui n’est pas particulièrement folichon.

Pourtant, je suis là ce soir à l’Elysée Montmartre, en compagnie de relativement peu de membres de notre petite bande de copains, pour me confronter à mes interrogations... Et, heureuse surprise, ce soir, la musique de Stephen Malkmus va se mettre à vivre devant moi : avec l’énergie supplémentaire de la scène, ces chansons un peu sèches (on me dira que c’est ce qui fait leur beauté, mais bon...) semblent prendre de l’épaisseur, de la profondeur peut-être. Malkmus a une vraie classe, un indéniable charisme derrière le léger laisser-aller apparent de son « college rock », et il n’en faudrait pas beaucoup pour que le set ne décolle vraiment. Sans doute d’ailleurs ne devrais-je m’en prendre qu’à moi même, à mon manque de connaissance des chansons d’un groupe que j’ai jusqu’alors sous-estimé...

En tous cas, je sors de l’Elysée Montmartre enthousiaste, et prêt à rattraper mon retard quant à Pavement. Une soirée réussie... »