1994_04_Morphine_Elys_e_Montmartre_Billet« Je ne sais pas pourquoi j’aime autant Morphine, et son blues-jazz (horreur !) avant tout générateur d’ambiances (double horreur !!) nocturnes et très cinématographiques. Mais « Cure For Pain » a été une vraie claque pour moi, un album dont je ne me lasse pas, qui m’engloutit et me fascine à chaque écoute, systématiquement.

Le risque de déception est grand, évidemment, surtout que l’Elysée Montmartre est tout sauf une salle où il est facile de créer une « atmosphère ». La brutale célébrité - à Paris au moins - de Morphine attire aussi principalement des « branchés » qui sont là pour voir ET être vus, ce qui n’est jamais très favorable à la musique...1994_04_Morphine_Elys_e_Montmartre_02

Morphine est un trio, mais un trio sans basse, dont la musique s’articule principalement autour des saxophones : je dis « des » car Dana Colley joue régulièrement avec deux saxos à la fois : il est d’ailleurs le premier saxophoniste que je vois faire ça depuis des années, depuis le fabuleux Peter Jackson de VDGG... Le son de Morphine est donc très original, et je dois dire que sur scène, le groupe arrive à recréer de manière tout-à-fait satisfaisante les sonorités, si riches, si envoûtantes, de l’album. La voix – disons « Lou Reedienne », en plus crooner et plus « hippie » - de Mark Sandman fait merveille, et malgré la difficulté pour le public d’entrer dans le genre de transe « reptilienne » que le disque évoque, le set de Morphine se déroule dans une très belle ambiance. Thursday et Cure For Pain restent mes morceaux préférés, sans doute les plus évidents, les plus mélodiques, et leur interprétation live ne me décevra pas.

Bon, la morale de cette bonne soirée est que Morphine est un groupe avec lequel on devait pouvoir compter, même si forcément, on espère un renouvellement de la formule du groupe pour les prochains albums, qui pourraient difficilement surpasser « Cure for Pain », de toute manière... »

Merci à Patrick M. pour ses photos, prises en grande partie dans le noir !

1994_04_Morphine_Elys_e_Montmartre_04Les musiciens de Morphine sur scène :

Mark Sandman – guitar, organ, lead vocals

Dana Colley - baritone saxophone, tenor saxophone, backing vocals

Bill Conway - drums