2006 11 El Presidente Trabendo Billet

« El Presidente, ça a été l’un de mes coups de foudre de ces derniers mois, ce glam-rock qui me ramène joyeusement à la source de mes passions, en 1972 quand Slade, Garry Glitter, T-Rex et David Bowie chaviraient les cœurs et trustaient les charts british. Mais El Presidente ne font pas dans le rétro non plus, et on sent dans leur musique l’influence de tout ce qui s’est passé depuis. Pas de raison donc de ne pas nous faire plaisir en allant, Sophie et moi, accompagner Gilles B. (et Jean-Pierre, d’ailleurs…) au Trabendo !

…Un Trabendo qu’on annonce complet, ce qui est une bonne nouvelle. Nous rejoignons l’ami Gilles dans la petite queue qui s’est déjà formée, et on aura le temps de bien discuter, vu que les portes n’ouvriront que tard, vers les 20h00 : normal, il n’y aura pas de première partie ce soir, ce qui ne me chagrine pas plus que ça. Comme le souligne Gilles, les conditions seront idéales, avec une salle bien pleine, et pourtant un vrai confort pour nous au premier rang, le public de fans se montrant détendu et relativement calme…

C’est à 21h00 que Dante Gizzy, le frontman de El Presidente entre en scène avec un costume assez classe, moins extravaguant que la réputation de l’individu le laissait attendre. A noter qu’il porte quand même un chapeau melon, qu’il abandonnera rapidement pendant le set. Mon ami Gilles en pince pour la batteuse, Dawn Zhu, qui en effet est assez mignonne, et habillée avec une vraie classe… ce qui n’est pas si courant derrière une batterie ! Ce qui frappe quand même, c’est l’absence de cohésion dans le look des musiciens, qui semblent tous venir de « tribus » différentes : c’est curieux, mais au final, ça fait sans doute un peu partie du charme du groupe !

Notre petite bande est place sur la gauche de la scène, soit en face du bassiste et de l'organiste, et de ce fait, problème que je découvre comme récurrent au Trabendo, le son n’étant pas très équilibré, nous n'entendrons pas très bien la guitare, malheureusement… Enfin, faisons contre mauvaise fortune bon cœur, si le son n’est pas fantastique et nous prive un peu du plaisir qu’apporte normalement cette musique assez sophistiquée, le spectacle est à la hauteur de nos attentes, les musiciens se démenant comme de beaux diables et communiquant un plaisir visible de jouer ! Ça saute de partout sur la scène, et ça, c’est bien réjouissant.

Le groupe, qui n’a guère qu’un album à son actif, a bien sûr un répertoire un peu limité, et nous jouera quand même une paire de nouveaux morceaux, qui semblent accrocheurs dès la première écoute, même si l’on sent une évolution dans le style musical : à retenir surtout un Late Night Binges bien funky, qui m’évoque Prince, joué juste avant le rappel (d’ailleurs, El Presidente reprendra le classique du nain de Mineapolis, Raspberry Beret !). Ce qui est curieux, en particulier face à l’énergie sur scène, c’est qu’on ne sentira pas ce soir de folie dans la salle, qui fera que le concert ne décollera jamais, et restera au niveau – déjà bien plaisant quand même - du plaisir joyeux que communique et la musique et la gentillesse des musiciens... Je dois avouer que je ne profite pas autant que je l’aurais espéré des chansons que j’adore, comme le fantastique Rocket, et je vais donc me retrouver au bout de 65 courtes minutes avec un léger sentiment de déception, d’ailleurs il me semble partagé par notre petite équipe…

Oui, on attendait mieux de El Presidente après un album aussi brillant. Mais on ne leur en voudra certainement pas pour autant, et on votera encore pour eux aux prochaines élections ! »

A noter qu’aucun d’entre nous n’avait d’appareil photo ce soir-là. Dommage !

 

2006 11 El Presidente Trabendo Set List

Les musiciens de El Presidente:

Dante Gizzi : Vocals, Backup Guitar

Laura Marks : Keyboard, Backup Vocals

Dawn Zhu : Drums Johnny

McGlynn : Guitar

Thomas McNeice : Bass

 

La setlist du concert de El Presidente:

Keep On Walking (El Presidente - 2005)

Honey (El Presidente - 2005)

Hanging Around (El Presidente - 2005)

Come On Now (El Presidente - 2005)

If you say you love me (El Presidente - 2005)

Old times (El Presidente - 2005)

I didn’t really (El Presidente - 2005)

Without you (El Presidente - 2005)

100 MPH (El Presidente - 2005)

Rocket (El Presidente - 2005)

Late Night Binges (Single - 2006)

Encore

Reach Out (Single - 2006)

Turn this thing around (El Presidente - 2005)

Raspberry beret (Prince cover)