1987_11_Echo___The_Bunnymen_Grand_Rex_Billet« Après presque 10 ans de chefs d’œuvre et de relatif insuccès public, au moins hors de Grande-Bretagne, Echo and the Bunnymen reviennent alors même que les fans commencent à douter : à vouloir élargir le cercle des aficionados, en tentant le grand coup du cross over vers le grand public, façon Simple Minds, Echo va-t-il perdre sa magie ? Après l’écoute du nouvel album : oui… Après ce fabuleux concert au Grand Rex : définitivement non !!! Echo a certes un peu délaissé les chemins tortueux du psychédélisme et ses brisures vaporeuses, pour explorer un rock plus direct, à la façon peut-être de certains titres de leur premier album.

1987_11_Echo___The_Bunnymen_Grand_Rex_01Le set aligne de manière inspirée les meilleurs morceaux de la carrière entière d’Echo, de Do It Clean (en final avant le rappel…) à Lips Like Sugar (l’un des trois seuls extraits du dernier album, ce qui constitue quand même une surprise…). Reprises logiques mais néanmoins imprévues de Twist and Shout et Paint It Black, histoire de clarifier, si besoin en était, les choses : Echo se veulent désormais un grand groupe de Rock classique, tout simplement ! Mais, et c’est heureux, « Mac », tour à tour sardonique, satanique, puéril, reptilien – une sorte de Robert Smith, sans la timidité, et avec plus d’humour et de second degré – reste inimitable… Et la fascinante introspection solitaire offerte sur Crown of Thorns, le morceau le plus Morrisonnien d’Echo le prouve : c’est beaucoup parce que Ian McCulloch est encore, quelque part, un dangereux excessif, qu’Echo fascine encore et ne se contente pas seulement de « déménager » (pensons au public debout sur les pauvres sièges du Grand Rex du début à la fin du set !).

Il demeure qu’en sortant de ce concert quasi parfait, aucune question sur l’avenir d’Echo n’était pour autant résolue… Tant mieux ? En tous cas, merci, « Mac » !»

Merci à Jean-Pierre V pour les photos...

La setlist du concert d’Echo and the Bunnymen :

Going Up (Crocodiles – 1980)

The Back of Love (Porcupine – 1983)

My Kingdom (Ocean Rain – 1984)

1987_11_Echo___The_Bunnymen_Grand_Rex_02Bombers Bay (Echo and the Bunnymen – 1987)

With a Hip (Heaven Up Here – 1981)

Crocodiles (Crocodiles – 1980)

Seven Seas (Ocean Rain – 1984)

The Killing Moon (Ocean Rain – 1984)

Bedbugs and Ballyhoo (Echo and the Bunnymen – 1987)

The Cutter (Porcupine – 1983)

Rescue (Crocodiles – 1980)

Ocean Rain (Ocean Rain – 1984)

Never Stop (Songs to Learn & Sing - 1985)

All That Jazz (Crocodiles – 1980)

Lips Like Sugar (Echo and the Bunnymen – 1987)

Thorn of Crowns (Ocean Rain – 1984)

Do It Clean (Crocodiles – 1980)

Twist and Shout (The Isley Brothers cover)

Over the Wall (Heaven Up Here – 1981)

Paint It Black (The Rolling Stones cover)