1991 07 Elvis Costello Olympia Billet

« C’est pire que ce que l’on pouvait imaginer d’après les photos, pourtant déjà peu ragoûtantes : Costello es tout bonnement effroyable, gras et barbu, vieilli de 10 ans ! Mais tout cela, son apparence physique, ne serait rien si son esprit et son cœur n’avaient pas semblablement vieilli ! Pour la première fois, un concert du « maître » a été – par instants du moins – creux et ennuyeux !

La voix, jadis possédée et enivrante, n’était plus ce soir que limitée, banale. Qu’a-t-il pu arriver à celui nous a enchanté ces dix dernières années plus que tout autre ? Même pas une panne d’inspiration, puisque « Mighty Like A Rose », le dernier album, est plutôt bon ; juste qu’il n’en a plus rien à secouer de ce cirque, visiblement. Entouré par une bande de requins célèbres dont la compétence n’a d’égal de que la totale incapacité à jouer ensemble avec un quelconque charisme, Costello est fatigué, qui massacre allègrement maints joyaux ce soir : Accidents Will Happen inexistant, New Lace Sleeves plat et fade, Watching the Detectives en reggae-jazz glauque, Other Side of Summer en valse sans âme, et surtout le sublime I Want You déconstruit, parodié, caricatural au milieu d’un medley (raaah !). Le pire fut atteint avec d’interminables reprises jazzy, où il ne nous restait plus qu’à compter les moutons… Heureusement, au milieu de cette fange, quelques éclats restant d’un immense talent, pas toujours ceux attendus : Veronica à la puissance pop intacte, God’s Comic en sing along étiré mais réjouissant (« Now I’m Dead, now I’m Dead »), et Pump It Up, éternel final martelé...

Quand même peu sur plus de deux heures de concert ! Elvis, que nous as-tu fait là ? »

 

Les musiciens d’Elvis Costello (The Rude 5):

Marc Ribot - lead guitar

Jerry Scheff - bass

Larry Knechtel - keyboards

Pete Thomas – drums

 

1991 07 Elvis Costello Olympia 04

La setlist du concert d’Elvis Costello:

(The Angels Wanna Wear My) Red Shoes (My Aim Is True – 1977)

Deep Dark Truthful Mirror (Spike – 1989)

The Other Side Of Summer (Mighty Like A Rose – 1991)

After The Fall (Mighty Like A Rose – 1991)

Home Is Anywhere You Hang Your Head (Blood & Chocolate – 1986)

So Like Candy (Mighty Like A Rose – 1991)/ I Want You (Blood & Chocolate – 1986)

The Very Thought Of You (Ray Noble Cover)

New Lace Sleeves (Trust – 1981)

Hidden Charms (Willie Dixon Cover)

Playboy To A Man (Mighty Like A Rose – 1991)

Couldn't Call It Unexpected No. 4 (Mighty Like A Rose – 1991)

Veronica (Spike – 1989)

Strange (Screaming Jay Hawkins Cover)

Everybody's Crying Mercy (Mose Allison Cover)

Hurry Down Doomsday (The Bugs Are Taking Over) (Mighty Like A Rose – 1991)

All Grown Up (Mighty Like A Rose – 1991)

God's Comic (Spike – 1989)

How To Be Dumb (Mighty Like A Rose – 1991)

Sweet Pear (Mighty Like A Rose – 1991)

Bama Lama Bama Loo (Little Richard Cover)

Watching The Detectives (Single – 1977)

Alison (My Aim Is True – 1977)

Pump It Up (This Year’s Model – 1978)

 

Merci à Patrick M. pour ses photos…