1993_10_TPE_Passage_du_Nord_Ouest_Billet1993_10_TPE_Passage_du_Nord_Ouest_01« Fin de parcours pour That Petrol Emotion : ce groupe irlandais, en lequel nous avions fondé pas mal d’espoirs suite à la séparation des Undertones (rappelons que les frères O’Neil furent à l’origine de ce nouveau « projet »), n’a jamais vraiment percé, malgré des albums de qualité, et une petite poignée de chansons qui avaient tout pour être des mini-tubes. Est-ce la faute aux changements de style musical réguliers, à une trop grande agressivité qui n’est pas très media-friendly, ou simplement la faute à pas de chance ? Toujours est-il que moi-même, j’ai commencé à jeter l’éponge, après un précédent concert au Bataclan décevant, et je n’ai même pas acheté le dernier album du groupe, « Fireproof », paru assez confidentiellement d’ailleurs, sans même le soutien de la critique dont TPE avait pu bénéficier jusqu’alors.

1993_10_TPE_Passage_du_Nord_Ouest_03C’est donc en dilettante que je suis là ce soir, dans ce Passage du Nord-Ouest qui n’est pas non plus une salle qui m’enchante, et, logiquement, ce concert me laissera largement indifférent : la musique me semble plus directe, plus « rock » de la dernière fois, comme si Steve Mack, Damien O’Neil et leur troupe voulaient revenir aux « basiques » du premier album. Oui, TPE a encore de l’énergie – comme en témoignent les belles photos prises par Patrick, à mes côtés –, oui les belles chansons ne manquent pas, mais quelque chose semble s’être brisé.

Je ne parierais pas cher sur leur avenir... ».