1992_11_Peter_Hammill_Passage_du_Nord_Ouest_Billet« Quelques jeunes gens sortaient après le concert du Passage du Nord-Ouest, s’étonnant de la fougue et de la rage du ce vieux sage aux cheveux désormais argentés. Quelques riffs de l’inusable Modern avaient soulevé leur enthousiasme, et, seul avec sa guitare électrique, Peter Hammill avait fait danser un instant les fantômes d’un passé halluciné...1992_11_Peter_Hammill_Passage_du_Nord_Ouest_01

Pour moi, qui depuis près de 18 ans me repais de cette frénésie de désespoir, parfois gonflée comme une baudruche, je ne retrouvais au contraire plus guère que des bribes de la folie irrépressible de jadis.

La faute à une setlist qui, une fois envolée la magie du magnifique My Room en intro « vandergraafienne », perd trop de temps à honorer les derniers albums de Hammill, qui, il faut bien l’admettre ne témoignent plus de la même inspiration ? Pas certain, car même des titres jadis pétrifiants comme Vision ou comme Stranger Still m’ont semblé manquer sensiblement de magie ce soir...

Non, non, en 1992, cet homme n’est plus le dangereux passeur de 1974 : son inspiration envolée, sa déraison voilée de sérénité (l’âge ?), il ne lui reste plus que SA VOIX, toujours tonnante et grondante. Une déception. »

 

1992_11_Peter_Hammill_Passage_du_Nord_Ouest_03La setlist du concert de Peter Hammill :

My Room (Waiting for Wonderland) (Van der Graaf Generator song)

Just Good Friends (Patience – 1983)

Curtains (Fireships – 1992)

His Best Girl (Fireships – 1992)

Vision (Fool’s Mate – 1971)

I Will Find You (Fireships – 1992)

Something About Ysabel's Dance (Out Of Water – 1990)

Ophelia (Sitting Targets – 1981)

Time for a Change (pH7 – 1979)

Last Frame (Van der Graaf song)

Patient (Patience – 1983)

Stranger Still (Sitting Targets – 1981)

A Way Out (Out Of Water – 1990)

Traintime (Patience – 1983)

The Future Now (The Future Now – 1978)

Modern (The Silent Corner and the Empty Stage – 1974)