1990 04 The Fall Elysée Montmartre Billet

« L’infâme Mark E. Smith, l’homme le plus haineux que le rock ait connu, fait rire dix minutes : ensuite, il lasse… Il est laid, antipathique et n’a même pas l’excuse d’être un con (... au contraire !). On lui pardonnerait néanmoins s’il avait le talent fou d’un John Lydon, son modèle (?), mais ce n’est pas tout-à-fait le cas. La musique de The Fall, aujourd’hui à la lisière de la reconnaissance critique et publique, séduit, surtout depuis que la folie mancunienne a coloré sa sauvagerie de rythmes hypnotiques et de synthés crachotant. Mais là encore, assénée sans générosité ni plaisir, la meilleure dance-music intello ne saurait nous arracher que des murmures approbateurs, et pas des cris de joie ou des applaudissements hystériques.

Ce soir, à l’Elysée Montmartre, The Fall a été bon, mais un peu chiant, ce qui, finalement, ne doit pas déplaire tant que cela à Mr. Smith, qui pourra encore se targuer d’être un génie méconnu ! Pour la suite, ce sera donc sans moi ! »